Suivez-nous sur Facebook:

Voici ce qu’est devenu le jeune héros d’ « Un indien dans la ville », Mimi-Siku…

Mimi-Siku est devenu greffier en Île-de-France


Le nom de Ludwig Briand vous est probablement inconnu mais vous l’avez pourtant déjà tous vu au moins une fois dans le film culte »Un Indien dans la ville », dans lequel il jouait le rôle de Mimi-Siku aux côtés de Thierry Lhermitte, Patrick Timsit, Arielle Dombasle et Miou-Miou. Aujourd’hui, l’acteur français a 35 ans et il a bien changé.

Grâce à la promotion du film »Un Indien dans la ville » qui est sorti en 1994, le jeune acteur a voyagé dans divers pays suite au très grand succès du film en France comme à l’étranger.

Fin des années 90, il décide d’arrêter la série Un et un font six afin de se consacrer plus largement à ses études. Il passe une maîtrise de droit et devient par la suite attaché commercial dans l’immobilier, comme il l’a expliqué au magazine Entrevue en février 2007.

Il déclare en 2007 ne pas avoir eu de nouvelles propositions cinématographiques pour le moment lors de l’émission Morandini ! sur la chaîne de la TNT Direct 8.

Il adore jouer au Poker à côté de son temps de travail et il faut bien avouer qu’il est plutôt doué dans ce domaine. D’ailleurs, en janvier 2013, il a eu le titre de champion d’Île-de-France de poker amateur (Idf cup) mais qu’est-il devenu depuis ?

Il se trouve qu’en mars 2015, il décide de changer d’orientation professionnelle et intègre l’ENG (École Nationale des Greffes) à Dijon.

On avait eu de ses nouvelles, il y a un peu plus de 2 ans et le jeune homme était à ce moment là, au chômage. En effet, il avait exercé plusieurs différents métiers (anima­teur en centre de loisirs, vendeur dans un aéro­port, ou encore employé dans l’im­mo­bi­lier) … mais il voulait devenir greffier.

C’était son souhait, il a alors passé les concours et son vœu s’est réalisé comme il l’a déclaré à Ouest France : « Je suis gref­fier dans un tribu­nal d’Ile-de-France, au service des majeurs proté­gés« .

Et cette inter­view lui a aussi permis de reve­nir sur son parcours profes­sion­nel : « J’ai fait quelques tour­nages, notam­ment dans la série Un et un font six. Puis j’ai arrêté les castings pour me consa­crer à mes études. »

Il reçoit tout de même des propositions pour la télé, mais cela ne l’intéresse pas : « On me propose aussi régu­liè­re­ment d’in­té­grer des émis­sions de télé­réa­lité, mais ça ne m’in­té­resse pas, ça n’a rien d’ar­tis­tique ».

« Quand j’étais enfant du spec­tacle, je voulais faire vété­ri­naire parce que j’adore les animaux, mais j’ai laissé tomber. J’ai passé mon bac, j’ai enchaîné les petits boulots. Et puis j’ai pu rejoindre ma filière de forma­tion en passant le concours de gref­fier. Aujourd’­hui, je n’ai aucun regret, j’adore ce que je fais, je travaille pour l’in­té­rêt géné­ral. »

Une suite ?

Et si il y avait une suite ? Lâcherait-il son travail pour retrouver les plateaux de tournage, le jeune homme de 35 ans a répondu : « Si c’était du sérieux, ça me deman­de­rait une grosse réflexion ! Cela me plai­rait de retrou­ver l’équipe du tour­nage et de retour­ner en Amazo­nie « .