Suivez-nous sur Facebook:

Cauchemar en cuisine : un ancien participant de l’émission animée par Philippe Etchebest se retrouve SDF

Un an après Cauchemar en cuisine, il connaît des difficultés financières !

La vie a pris un mauvais tournant pour Vincent, ancien candidat de Cauchemar en cuisine. Alors que tout allait pour le mieux, le jeune homme est complètement en faillite : il perd son restaurant et doit faire la manche pour survivre.

La situation actuelle de Vincent est tout à fait à l’encontre du but de l’émission de Philippe Etchebest. Celle-ci devrait en effet permettre aux restaurateurs en difficulté de connaître le succès. Malheureusement, le jeune homme originaire de Dordogne a vécu un revirement de situation.

Vincent, désormais SDF

D’après « Sud Ouest », la situation de l’ancien participant de Cauchemar en cuisine n’est plus la même. Après l’émission, Vincent a été contraint de vendre Le Cèdre Vert, son restaurant. Une descente aux enfers due à un remboursement de dettes.

Le jeune patron survit désormais grâce au RSA, alors qu’il n’a plus de femme, ni de foyer. Le quotidien a précisé qu’il se trouve actuellement près de la gare de Bergerac avec son chien Jumpy, où il fait la manche. Le jeune homme est en détresse.

« Il ne me reste que 10 euros avant le versement de mon RSA, le 10 octobre. Alors, je n’ai pas trop le choix » a-t-il expliqué à Sud Ouest.

Un an plus tôt

Lors du passage de Philippe Etchebest en 2016 au restaurant de Vincent, il affirmait pourtant que tout allait bien pour lui. Après une retouche de son établissement par le chef et ses équipes, le jeune homme et sa femme Marina semblaient prendre un nouveau départ.

Vincent a même été obligé de refuser des clients à cause d’une hausse de la fréquentation. Ce qu’il a affirmé, lors de l’interview du chef dans l’édition spéciale de « Cauchemar en cuisine, que sont-ils devenus » le 20 septembre, était rassurant :

« Il nous a fait ouvrir les yeux sur ce que l’on ne voyait plus. Même si les deux premiers jours ont été exécrables, si on a été tenté de tout envoyer valser, il nous a détruits pour tout reconstruire ».

« Cauchemar en cuisine, c’est 70 % de réussite »

Voilà une affirmation du célèbre chef l’an dernier à l’émission Management tout en précisant qu’il n’hésitait pas aider les établissements en difficulté, même si cela ne fonctionnait pas à tous les coups.

« Il y a une stratégie derrière la violence, confiait-il à Management. Aller au clash permet d’avancer. Ensuite, on peut reconstruire. Quand le gars lâche ses certitudes, il peut se remettre au boulot » a-t-il aussi précisé. Vincent serait donc parmi les 30 % qui n’ont pas pu remonter la pente. Espérons que sa situation s’améliorera !